jeudi 18 juillet 2013

Le tribunal me met sous tutelle

En fait je n,ai droit qu,a une heure par jour de navigation internet, j,avais mal compris le psychiatre.
Hier j,ai recu la visite d,un juge qui m,a annonce la decision du tribunal de me mettre sous la tutelle d,un tuteur en raison de mes problemes mentaux.Le tuteur est charge de me suivre ainsi que l,evolution de ma maladie.il est charge d,executer toutes mes formalites sociales, administratives, medicales , de logement etc....Jusque la les autorites n,etaient pas au courant de mes troubles mentaux, mais maintenant qu,elles ont ete alerte par la clinique psychiatrique, il n,est pas question pour elles de laisser dans la nature un malade mentale sans aide ni defense hilfoseperson.J,ai tout fait pour cacher mon etat aux autorites de la ville car je crains un internement par force ce qui est finalement arrive.La premiere tache du tuteur sera de me trouver un logement approprie car la miserable chambre ou je loge n,est attribuee que provisoirement et la date de liberation arrive a son terme.Comme il n,est pas facile de trouver rapidement un logement il n,est a craindre que mon tuteur  me place dans des chambres individuelles de l,asile annexe de l,hopital psychiatrique ou je me trouve.C,est un endroit ou on peut passer des annees avec suivi psychiatrique.Mais moi je ne veux pas finir ma vie dans de telles conditions et je ferai tout mon possible pour ne pas y aller.Surtout que l,asile ne me protege pas contre les tueurs lances a mes trousses.Juridiquement je suis traite par les autorites comme un mineur, frappe d,incapacite juridique.La machine bureaucratique allemande est en marche et elle finira bien par trouver une solution a mon cas a moins que les assassins ne mettent un terme a ma vie.Je suis un homme brise, aux abois et sans perspectives, la mort serait bien une solution a mes tourments mentaux incurables.Je mettrai en ligne la decision de justice me mettant sous la tutelle d,un tuteur des que j,aurai la permission de sortir de la clinique fermee pour quelques heures.Enfin, j,ai oublie de dire que le tuteur ou la tutrice puisqu,il s,agit d,une femme est habilite a me faire hospitaliser des qu,il juge que mon etat le necessite, je ne suis plus maitre de mon sort , mon destin est desormais aux mains des autorites diverses.

Aucun commentaire: