mardi 4 février 2014

Je retrouve la liberte et ma famille apres plus de 2 mois d,hospitalisation forcee

Suite a une decision de justice dont copie figure dans ma boite email khaliballa@gmail.com, j,ai ete interne de force sur instructions des psychiatres.Je n,ai pas reussi a telecharger la decision de justice, les hackers la trouveront sous le libele BEKOFON CALLSHOP dans ma boite susmentionnee.Les autorites judiciaires ont motive leur decision pour cause de troubles psychiques soit une psychose aigue.Ma mandataire de tutelle m,a fait part de sa decision de me placer dans un asile psychiatrique pour une longue duree.C,est le genre d,asile medicalise ou l,on peut passer toute une vie.Les medecins sont unanimes:je suis inapte a vivre seul, sans assistance medicale et psychiatrique.Face a la menace de finir dans un asile, j,ai decide de retourner a ma famille surtout que je crois que ma cahette n,est plus sure..Les psychiatres et ma mandataire ont accepte cette option en la conditionnant par une assistance medicale a domicile et un suivi psychiatrique, en raison de mes problemes psychiques et cardiologiques.En d,autres termes, cela reviendrait a une hospitalisation a domicile.Un infirmier ambulant viendra 2 fois par jour pour m,administrer mes medicaments neuroleptiques et cardiologiques, les medecins ont constate que je ne prends pas regulierement mes medicaments a cause des effet secondaires.Par ailleurs un psychotherapeute a ete designe pour les soins psychotherapeutiques, il me visitera 2 fois par semaine.Une assistante sociale m,assistera egalement.Une quasi hospitalisation a domicile, car les autorites sanitaires estiment que je suis un sujet a risque en raison de mes troubles mentaux et du precedent d,un schizophrene qui a massacre sa famille.fait divers qui a emu l,Allemagne tout entiere y compris la Chanceliere qui a donne instructions aux services sociaux d,etre plus vigilents..Quitte a mourir je prefere mourir au sein de ma famille adoree, j,ai un seul regret , c,est celui de quitter mes enfants en bas age encore.Je n,ai pas acces a internet a la maison.Les psychiatres ont convoque mon epouse pour avoir l,opinion d,un proche a propos de mes troubles mentaux et personneneme connait mieux quema femme.Elle a eu une entrevue avec le medecin chef , les assistants psychiatres et lepsychologue.Les medecins en ont profite pour dire a madame de limiter voire de supprimer mon acces a internet, ce qu,elle faisait deja d,elle meme.Vive mon pays bien aimé, la Mauritanie sous la conduite de son valeureux fils , le president Mohamed Ould Abdel Aziz.

Aucun commentaire: