lundi 29 décembre 2014

J,ai changé

Le Saint Coran nous enseigne de porter allegeance aux "Ouli el Amri" (dirigeants), c-a-d dans notre cas au president Ould Abdel Aziz, a son gouvernement ainsi que l,administration.Nos voisins Marocains ne s,y sont pas trompés en adoptant la devise (Allah, El Malik (c-a-d le chef de l,Etat), El Watan.Meme la très laique et démocratique France est dirigée par une sorte de président-monarque républicain qui gouverne à l,occasion par oukazes-ordonnances......Ainsi, je fais mien ce précepte coranique et invite tous mes compatriotes à en faire autant.Je n,ai jamais fait de politique de toute ma vie à part ma malencontreuse intrusion dans le débat national d,il y a quelques années.J,ai tjrs été une sorte de technocrate sans couleur politique, taillable et corvéable à merci cependant, meme du temps du PRDS triomphant dont je n,ai pas daigné prendre la carte d,adhérent en dépit de ses avantages éventuels.Je regrette sincèrement mes errements politico-intellectuels passés imputables vraisemblablement `des problemes de santé assurément persistants et récurrents..En tout état de cause ,je pésente toutes mes excuses à tous ceux qui, à mon corps défendant et insu, auront eu à patir de mon noviciat en politique et du direct sur le net.Ce faisant, je me suis fait beaucoup d,ennemis politico-intellectuels qui m,en veulent à mort littéralement.Je n,ai d,autre recours vraiment que de me placer sous la protection d,ALLAH, de son prophète PSL ainsi que sous l,aile bienveillante et proctectrice de toute la nation du président Ould Abdel Aziz.Je rappellerai que mon second blog ,aujourd,hui fermé depuis plusieurs années, aura été dédié à le soutenir par conviction et pour expiation sans doutes.Meme si nous devons obeissance aux "Ouli el Amr" (dirigeants), celle ci ne doit pas etre aveugle.Il y a tjrs de la place pour une opposition responsable et constructive.Ce que font déjà nombre de partis politiques de l,opposition démocratique, pour le plus grand bien de notre démocratie émergeante.Je ne me suis rendu compte, hélas, que sur le tard que mon tempérament de novice vierge et doux reveur idéaliste n,était point compatible avec le jeu politique qui requiert un certain professionnalisme.Professionnalisme qui me fait défaut.Raison pour laquelle j,ai tout arreté il y a plusieurs années de cela.Encore une fois , tous mes regrets les plus sincères à tous.J,ai changé.Il n,y a que les imbéciles qui ne changent pas d,avis.Je suis toujours à la clinique psychiatrique fermée, j,obtiens parfois de brèves autorisations de sorties.