vendredi 25 décembre 2009

KBG arrête définitivement toutes activités sur le net./GARE A L'IMPOSTURE!

AVIS AUX VISITEURS !

KBG arrête définitivement toutes activités sur le net./GARE A L'IMPOSTURE!



Rideaux – Curtains – Gardinen – Setair . / .

Cessation volontaire de toutes activités ouvertes et/ou anonymes sur les nets mauritanien et étranger pour raisons de sante et aussi sur conseils de mes médecins.
Regrets seulement.Merci.

Khalil Balla gueye.

NB: A noter que je n'ai jamais au grand jamais pratiqué d'activités anonymes sur le net ou plutôt quelques rares fois sous mes pseudos transparents de KABEGE ou de PANDA galvaudés et connus de tous les visiteurs de Cridem, de Canalh et du net qui savent bien qu'ils désignent KBG soit Khalil Balla gueye.

jeudi 24 décembre 2009

Le monde se souvient : L’hécatombe de Gaza et la Shoah des Hébreus

LIENS: Ocvidh - Avomm - Flamnet - Haratine - Elhajomartalblog - Boolumbal - Mauritanidés - Essiraje - chowf.info/fr
(Après cette commémoration de
Gaza décembre 2008 le blog demeurera fermé pour les mêmes raisons déjà indiquées, le coeur n'y étant plus du tout, banalement.Merci.)

Quelles monstruosité et abomination que ce carnage de Gaza perpétré l'hiver dernier, fin décembre par les forces armées de l'Etat Hébreux à l'encontre d'une population majoritairement civile et sans défense!

Le parterre jonché de cadavres et d’agonisants chaotiquement entremêlés ne serait pas sans évoquer de manière poignante et saisissante les visions hallucinantes et dantesques des amoncellements de macchabées entrelacés, squelettiques et décharnés de juifs photographiés et filmés par les soviétiques et les américains à la libération de certains camps de la mort , début 1945 surtout, comme Treblinka, Auschwitz-Birkenau, Dachau, Buchenwald, Bergen Belsen, Ravensbrück, Sobibor, Maidanek et j’en passe… !A la vue de ce spectacle Picasso réincarné dans un nouveau "karma pictural" aurait repeint un non moins poignant, sanglant et surréaliste tableau dit "Gazanica" à l'image de son fameux "Guernica" immortalisant ce village rasé par les bombardements des franquistes fascistes lors de la guerre civile espagnole!

C’en serait vraiment à croire que les Hébreus, traumatisés par des millénaires d’errance , de pérégrinations, de cruels pogroms voire de génocides effroyables seraient en train de faire passer toute leur rancœur et soif de vengeance «thésaurisées» depuis les temps immémoriaux de l’Exodus biblique sur le peuple palestinien transmué à son tour en souffre-douleur expiatoire des victimes d’antan et de toujours qu’auront été les Hébreus. Hélas pour eux aussi, oui hélas vraiment pour tout le genre humain .Comme qui dirait que les éternels suppliciés hébraïques se seraient transformés en bourreaux aussi inhumains que les leurs quelques décennies plus tôt et les palestiniens en autant de «béliers sacrificiels d’Abraham» pris au piège dans le "Rêvier" de quelque sinistre "KZ" comme dirait les prosélytes nazis de la "Endlösung".

C’en serait aussi à croire que l’aveuglement meurtrier aurait obnubilé ces deux peuples Sémites au point d’oublier qu’ils seraient tous des croyants et les descendants d’un même lignage, celui du prophète «Ebouna Ibrahim» soit «notre père Abraham» comme nous l’appelons dans notre tradition musulmane! «Ibrahime khalilou al rahmane», mon homonyme car «we itekhadhe allahou Ibrahime khalila» .Les Israéliens sembleraient avoir voulu infliger avec leurs raids sanglants et aveugles la décimation au sens originel du terme, au peuple Palestinien .Je rappellerai pour précision que la « décimation » était à l’origine une punition collective pratiquée au sein des légions Romaines et consistant à tuer au hasard, un homme sur 10 (déci…) après une sévère défaite et cela rien que pour l'exemple!

Très tôt, au début de mon adolescence déjà, le collégien que je fus se sera mis en tête de sonder jusqu’où l’inhumanité pourrait conduire l’homme dans les abîmes de l’horreur et de la bestialité immotivées et toujours gratuites?Et, pour ce faire, mes expériences de la vie et mes nombreuses et diversifiées lectures spécialisées portant sur la Shoah ou l’Holocauste, les atrocités des 2 GM, celles commises par le Japon en Extrême-orient surtout en Chine et en Corée, les génocides Arménien, Rwandais et Cambodgien, les conflits interreligieux, l’Inquisition médiévale, les campagnes Napoléoniennes et bien avant elles celles des Romains et des hordes barbares saccageuses Hunniques et Mongoles d’Attila et de Gengis Khan etc.. , toutes ces sinistres compilations et revues macabres de la barbarie m’auront donc inculqué voire convaincu de la certitude vérifiée et récurrente que voici.

A chaque fois que l’on aura pensé que l’homme aurait atteint les tréfonds de la cruauté et de la sauvagerie destructrices voire autodestructrices même, il trouve invariablement le moyen de sombrer plus bas encore dans l’horreur de l'inhumanité!Cette lapalissade de la barbarie semblerait s’appliquer en tous temps et espaces

Cela expliquerait vraisemblablement le phénomène quasi cyclique de la périodicité et de l’intensité allant, curieusement, toujours crescendo, des génocides, des guerres et autres atrocités innommables commises par l’homme contre l’homme .En fait, contre lui-même et son prochain au sens littéral comme au sens métaphysique . J-J Rousseau aurait eu tout faux :l’homme ne serait pas naturellement bon !Cela serait tellement vérifiable et patent que le «surhomme Nietzschéen» du 20ème siècle au zénith de sa civilisation n'aura guère trouvé mieux que d'occasionner à l’Humanité 40 millions de victimes lors de la 1ère GM et près de 65 millions après la 2ème GM , et cela en deux conflits sanglants séparés d’une trentaine d’années seulement !Soit 105 millions de victimes en l’espace de 3 décennies ce qui serait à mon avis beaucoup plus que tous les vandalismes et massacres réunis commis par les Huns, les Mongols, les Romains , Napoléon etc.. ,sur plus de 2 millénaires !

Ayant donc observé la régularité quasi mètronomique et constamment ascensionnelle avec laquelle l’homme semblerait jouer voire se jouer de son destin, il ne serait donc à craindre que les prochains siècles ne soient plus exigeants encore en sacrifices humains et cela en réclamant leur tribut majoré et bonifié de misères et de victimes de l’insoutenable barbarie inhumaine .En parlant de siècles à venir au pluriel, j’aurais été plutôt optimiste sans verser dans l’alarmisme abusif, car rien ne permettrait d’assurer que l’Homme du 21 ème siècle survivrait à une énième et fatale ponction humaine pogromique, forcément plus sévère que les précédentes .L’on pourrait donc conjecturer aisément suivant cette logique statistique que l’espèce humaine ne serait plus guère très loin de l’extinction extrême à ce rythme, à une petite barbarie près, oui à une seule près!Les prochaines plongées dans la sauvagerie de l’inhumanité suicidaire, dont les prémices commencent critiquement à poindre déjà, risqueraient bien d’être les ultimes, les dernières , si l'on n'y prenait garde.

Au vu de ce bouleversant et angoissant constat, l’homme s’avérerait ne plus être le maître de ce monde qu’il a toujours prétendu être et encore moins la créature aux plus fortes aptitudes de survie et d’adaptation.Mais qui, quoi ou que nous survivrait donc sur cette terre désertée comme le campement d’un jour des nomades Sahariens?! L’Humanité dans sa folie autodestructrice, serait-elle si pressée d’en finir avec elle-même au plus vite ?Quitte à ne pas attendre l’avènement de l’Antéchrist «Eddejâl» annonciateur de la fin messianique du monde et l’avènement du Messie !Bons croyants, nous connaîtrions tous sereinement la réponse à la précédente question :« Mais qui, quoi ou que nous survivrait donc sur cette terre désertée ?» Et ce serait toujours bien cela, heureusement, pour ne pas sombrer dans la prostration et le désespoir attentistes et fatalistes .Mais n’y aurait-il pas plus urgent à faire pour l'Humanité que de faire basculer dans l’Apocalypse notre monde incertain, dangereux et assurément à la dérive déjà ?!


dimanche 13 décembre 2009

Clôture et / ou suppression des 3 blogs de KBG.

De guerre lasse et n'ayant donc plus vraiment le coeur à l'ouvrage ni l'énergie et la motivation requises pour animer et entretenir mes 3 blogs, j'ai décidé purement et simplement de les mettre en veilleuse voire de les fermer et pour longtemps encore.

Voici lesdits blogs voués à l'inactivité : http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/ http://vindicte.blogspot.com/ et http://verbatim-kbg.blogspot.com/ banalement supprimé .

Merci.

samedi 12 décembre 2009

MAUVAIS USAGE IP DISCLAIMER !!


MAUVAIS USAGE IP DISCLAIMER !!
 Internaute actif et visiteur régulier de sites et blogs, je décline toute responsabilité des écrits ou propos éventuels émis à partir de mon IP.

POURQUOI DONC?
Il se trouve que je ne suis pas le SEUL à connaître les données d'accès à mon modem-internet ainsi que le mot de passe d'accès sans cable au signal (tora bora) émis par mon modem.Nombre d'autres internautes connaissent ces données secrètes et c'est POURQUOI j'ai fait changer 3 FOIS mes données personnelles d'accès internet par mon fournisseur d'internet.et le tout EN VAIN et pure perte de temps et d'effort.

Par conséquent les internautes connaissant ces données (code d'accès personnel modem, mot de passe du signal sans fil etc...) sont parfaitement CAPABLES d'écrire tout ce qu'ils VOUDRAIENT SOUS MON IP personnelle en m'en attribuant FAUSSEMENT la SOURCE IP!!

D'où la raison de ce DISCLAIMER écrit par un internaute dont TOUTES LES DONNEES PERSONNELLES D'ACCES à son IP sont galvaudées et connues de nombre d'autres usagers internautes malintentionnés éventuellement.
Merci de PRENDRE NOTE ET ACTE de ce DISCLAIMER!!
Bonne journée, je vous remercie.

mercredi 9 décembre 2009

Et de 3!Fermeture du blog «Vox Populi» dévasté par la nazillonnerie raciste coalisée - Création du nouveau blog de Sisyphe-KBG «Verbatim».


URL du nouveau blog de KBG: http://verbatim-kbg.blogspot.com/ le verbe des sans-voix.»
Comme il vous serait bien loisible de le constater par vous même «de visu» déjà, le blog http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/ aura été l'objet de saccages systématiques, en règle, récurrents et dévastateurs perpétrés par des hackers nazillons racistes pas si mystérieux que ça, pas plus que leurs commanditaires planqués, du reste.
Du fait de ces dévastations, ravages et nazillonnades comme qui dirait des oeuvres de quelque horde Hunnique ou barbare, mes 2 blogs précédents ne sont plus viables pour accueillir, fusse dans des conditions minimales, des publications régulières.
Aussi, me suis-je résigné, la mort dans l'âme, à me séparer successivement de mes 2 blogs pour en venir à reconstruire ce 3ème: «http://verbatim-kbg.blogspot.com/ le verbe des sans-voix.». Carrément Sisyphe réincarné sur le net ou presque....Je n'ignore pas tous les préjudices d'indexation par Google et les autres moteurs de recherche encourus ainsi que ceux d'audience.Mais qu'y puis-je vraiment?
A l'impossible nul n'est tenu et au moment même d'écrire ces mots mon ordinateur vibre accusant ainsi le coup sous la forte pression des connexions multiples de piratage de "mes" hackers assurément de plus en plus hystériques, racistes et infatigables répartis de façon intercontinentale pour assurer des veilles de garde 24/24 H en fonction des fuseaux horaires autour de mon PC ainsi que celui à usage banalement scolaire pourtant de mes enfants.
Voilà, je vous remercie et rendez-vous est désormais pris uniquement à l'adresse suivante du nouveau blog: 
«VERBATIM», le verbe des sans-voix: http://verbatim-kbg.blogspot.com/
NB:Le blog étant encore en construction, ne dispose pas encore de compteurs ni d'autres moyens de géolocalisation....

jeudi 3 décembre 2009

"Ce n'est qu'un au revoir"

Très sommairement, j'ai le regret de vous annoncer que le blog aura été une énième vandalisé par les mêmes personnes, pour les mêmes inavouables et répréhensibles raisons.Sauf que cette fois ci sur les 129 articles que comptait le blog 125 soit 95% auront été carrément effacés du blog original qui ne resterait de surcroît plus accessible que par ses Feeds-rss et encore.Ajoutez à cela, les archives, le compteur, le bouton des feeds-rss, les photos, le profil....tout absolument tout effacés.En fait, il ne serait même plus permis d'appeler ce champ de ruines un blog!

Dans l'impossibilité de continuer les publications dans ces conditions plutôt contraignantes, doux euphémisme, je me vois dans l'obligation de suspendre sine die toutes publications éventuelles même si cela coïnciderait exactement avec les souhaits des lâches racistes auteurs de cette dévastation honteuse de la production intellectuelle d'un honnête citoyen qui n'avait d'autres objectifs vraiment que celui de contribuer de façon désintéressée, loyale et sincère au débat national.Comme l'indiquerait bien déjà la devise sans équivoque de ce qui fut un blog dénommé "Vox Populi" http://voxpopuli-kbg.blogspot.com/ : Vox Populi :la voix des sans-voix /Blog de Khalil Balla GAYE. Juste pour donner un sens à cette brève et évanescente vie.LiLahi we li el Watan.Sans plus!KBGaye.

A la décharge toutefois de ces lâches racistes hystériques parfaitement identifiés et reconnaissables désormais, "qu'il serait plus facile de détruire que de construire!" A l'impossible nul n'est tenu.Merci de votre fidélité ces 15 mois durant, pendant lesquels nous aurons combattu ensemble pour l'avènement d'une Mauritanie plus juste, égalitaire, démocratique et enfin réconciliée avec elle même.Même si cela ne serait manifestement pas du goût de tout le monde, les saccages récurrents et hystériques du blog en témoigneraient suffisamment déjà.Dans l'impossibilité de vous fixer un rendez-vous bien précis, je me contenterais de vous quitter sur un simple au revoir comme celui de la chanson des adieux "Ce n'est qu'un au revoir" chantée entre autres, par Edith Piaf.

NB:Ce posting d'adieu n'apparaîtrait probablement pas sur la page principale originale du blog, tout au plus le serait-il sur les Feeds-RSS et encore avec beaucoup de chance en raison de la défiguration du code html par les hackers.Je crois, n'étant pas un spécialiste de la chose, loin s'en faut et c'est pourquoi, j'en suis réduit à fermer justement.Au revoir.

dimanche 22 novembre 2009

Majorité-opposition : ni «ligne Maginot fortifiée politique», ni monolithisme.


 LIENS: Ocvidh - Flamnet - Haratine -
Toute opposition est par définition et forcément l'incarnation d'une certaine forme de la volonté populaire et partant d'une force morale aussi.A ce titre, Mrs Messoud et Daddah, entre autres dirigeants politiques, ont une responsabilité capitale, quasiment une dette contractée auprès de leur électorat .Base populaire qui, on ne le rappellera jamais assez, réverbère aussi les opinions de près de la moitié du peuple à quelques petits pourcentages près comme il est de mise dans toute démocratie saine et viable.Loin de moi l'intention de jeter les bases de quelque prétentieux « manuel du parfait opposant », toutefois certaines mises au point voire mises en garde s'imposeraient pour exiger de l'opposition l'exercice de la plénitude de ses droits et devoirs à la contradiction constructive positive.Contradiction constructive et positive qui ne pourrait avoir de portée significative que dans le cadre d'une opposition s'inscrivant résolument dans la durée et la constance dans les fondamentaux.

L'opposition doit s'opposer et la majorité doit gouverner et bien.
Or les récentes plutôt lénifiantes et précocement exigeantes déclarations de Messoud vis à vis du nouveau pouvoir auquel il aura demandé rien moins qu'une ouverture à l'opposition auraient, à mon sens, des relents d'un appel en règle au monolithisme et à l'uniformisme.C'en serait vraiment à se demander à ce point, s'il y aurait encore de la place pour des hommes et des structures d'opposition crédibles dans notre jeune démocratie prématurément menacée par l'ennui fatal de la monotonie nivelatrice dans la médiocrité?Et cela par la faute des automatismes récurrents quasi pavloviens de redéploiement autour et toujours en faveur des maîtres du pays du moment.Qu'on se le tienne bien pour dit, l'opposition n'est pas un vain mot et les partis d'opposition ne sont pas que du fourrage politique bradable et bazardable à volonté.Par conséquent, l'opposition doit s'opposer et la majorité doit gouverner et bien.
Sans militer pour l'instauration de barrières infranchissables genre « Ligne Maginot  fortifiée politique», il semblerait bien que l'avenir de toute démocratie plurielle impliquerait de fait une nette différenciation entre le camp de la majorité au pouvoir et celui de la minorité, autant dire l'opposition justement.Par ailleurs, il faudrait bien que nos dirigeants politiques dits de l'opposition comprennent une fois pour toutes que s'opposer ne se réduirait pas à des bouderies ou des fâcheries ponctuelles et conjoncturelles.Le rôle, j'allais dire le métier d'opposant est une vocation voire une occupation à temps plein qui demanderait de la suite dans les idées et une bonne dose de cohérence et surtout de constance.Il n'est de réelle démocratie plurielle sans opposition fiable.
J'aurai tantôt associé Messoud à Daddah mais il semblerait qu'en l'espèce, il serait permis de tout reprocher à ce dernier et à « son parti » sauf l'inconstance et le manque de fidélité dans les fondamentaux justement.En effet, à défaut de vraiment pécher par excès de suite dans les idées, Mr Daddah aurait comme des idées...fixes, ceci expliquant cela sans doute.Par simple association d'idées, cela n'aura pas été sans me rappeler avec le sourire un personnage de la BD d'Asterix et ses Gaulois aux noms se terminant invariablement par «X» comme l'obstiné et coriace «Idéfix», simples réminiscences de jeunesse soit dit en passant, sans plus.Mais une autre paire de manches vraiment que les ressorts qui mouvraient Daddah et «son RFD» puisqu'il semblerait qu'il en aurait bien un, à lui tout seul, qui lui est toujours resté fidèle et dévoué malgré les intempéries et turbulences politiques de tous ordres.A la vie, à la mort.Normal.

Les mutants politiques et le sablier du poids des années.
Cependant, les deux dirigeants principaux de l'opposition auraient en commun d'être saisis par comme qui dirait un certain gâtisme politique, je n'aurais pas encore dit sénilité, imputable, sait-on jamais, à leur âge avancé .A cela viendrait s'ajouter la précairité matérielle inhérente à la condition des personnes du 3ème âge dans un pays où la sécurité sociale est réduite à sa plus simple expression.Et cette dernière « malédiction matérielle » n'épargnerait presque personne dans la classe d'âge de leurs congénères vétérans politiques.Daddah mis à part, qu'en soit louée, peut-être bien, sa retraite proportionnelle de fonctionnaire international au FMI ou autre chose, on ne saurait trop plus expliquer sa suffisance matérielle frisant le détachement quasiment.Et il serait permis de se tromper.
Donc, de cette fragilité ou fragilisation des uns et des autres découlerait une certaine atonie du discours de contradiction de moins en moins tranché et net.D'où une sorte d'ambivalence versant dans la zone du clair-obscur politique voire banalement politicien fort préjuduciable à la pluralité démocratique.Par exemple Mr Messoud qui aura enregistré le meilleur score de l'opposition lors des présidentielles de juillet dernier, en serait à diaboliser son camp le FNDD en lui imputant les causes de son échec.
Il eût été plus attendu, bienséant et surtout utile de sa part qu'il cherchât plutôt à s'ériger et à s'affirmer en nouveau leader charismatique de l'opposition au lieu de verser dans de vaines jérémiades de la discorde par le biais de voix autorisées comme celle de Mr Samory, la semaine passée.Bien au contraire, on aurait comme l'impression que, ce faisant, il voudrait marteler sa résolution de se démarquer de son désormais presque ex-camp, le FNDD.Curieux et bizarre tout de même, un mutant de la BD science-fiction des «X-Men» ne s'y aurait guère pris autrement « mutatis, mutandis » pour entamer sa mue en entrant dans son personnage.Encore une fois, il souviendra au jeune grand amateur de BD qu'il y avait de bons et vilains mutants engagés dans un titanesque combat entre le bien et le mal, pour sauver ou détruire le monde.C'était selon de quel côté on verrait les choses .

Pour tout ramasser en allant très vite, il y aurait bien des moyens de jeter des ponts et des passerelles entre la majorité au pouvoir et la minorité dans l'opposition sans tomber dans la tentation facile et « confortable » de l'uniformisme.Cela ne serait ni dans l'intérêt de la majorité ni dans celui de la crédibilité de l'opposition du reste et partant encore moins dans l'intérêt de notre démocratie plurielle émergente.Pour éviter d'en arriver à l'extrémité de l'homogénéisme fade, sans saveur et fatal, il serait à souhaiter que ceux des hommes politiques talonnés par le poids des années égrenées par le sablier de la vie qui passe, transmettent enfin le témoin à d'autres plus jeunes, frais et à l'haleine suffisamment longue pour mener le combat d'une opposition crédible s'inscrivant vraiment dans la durée et la constance dans les fondamentaux, pour de vrai .A l'impossible nul n'est tenu ./.

mercredi 18 novembre 2009

Ma satisfaction suite aux derniers communiqués des FLAM constatant certaines avancées dans le règlement du passif humanitaire.


 LIENS: Flamnet - Ocvidh - Haratine -
Je tiens ici à exprimer toute ma satisfaction au sujet des derniers communiqués rendus publics par les FLAM et par lesquels ce mouvement de lutte contre toutes les discriminations en Mauritanie aura fait état, en les constatant de fait, de certaines avancées sensibles enregistrées par le nouveau pouvoir dans le traitement du lourd dossier du passif humanitaire et autres questions connexes.

Et tout parallèlement aussi, j'exprimerais bien ma satisfaction au sujet de l'évolution subséquente, pragmatique, et d'ouverture imprimée par les FLAM à leur lutte pour l'avènement d'une Mauritanie plurielle, une, plus juste et égalitaire.Et je partagerais bien aussi certaines de leurs légitimes réserves malgré l'optimisme et l'espoir rendus possibles par les nouvelles évolutions et éclaircies positives à mettre au compte du nouveau régime.Oui, l'espoir est toujours permis.

J'ai cru bon de m'en ouvrir publiquement, car il m'est d'avis que le lourd boulet du passif humanitaire mettant en mal en les soumettant à rude épreuve les rapports intercommunautaires se devrait d'être appréhendé dans le cadre de l'esprit d'ouverture justement reflété par les dernières déclarations de ce mouvement et de son président Mr Thiam.

Enfin, cette approche d'ouverture me semblerait bien souhaitable de la part de toutes les parties officielles et civiles impliquées dans le processus du règlement définitif, juste et équitable de ce douloureux legs de notre passé commun sous la dictature de Ould Taya.Pour ce faire, il serait recommandable que toutes les organisations humanitaires et les activistes des Droits de l'Homme fassent leur cette démarche d'ouverture critique et constructive.Ce qui serait déjà bien le cas pour nombre d'entre eux .Tous mes encouragements donc à tout le monde dans ce sens là précisément, celui de l'ouverture constructive.Je vous remercie.
Khalil Balla Gueye-Düsseldorf.

mercredi 11 novembre 2009

Comment liquider les Moufcidines sans se fatiguer.


(Sous-titre :Comment liquider les racistes hackers IGNARES hystériques et tutti quanti ci-bas sans se fatiguer.) 
LIENS: Ocvidh   Flamnet Haratine

Au rythme où vont au pas de charge les limogeages hebdomadaires de Moufcidines, il ne serait à craindre que nous n'en soyions réduits à court terme à importer nos gestionnaires des pays scandinaves passant pour être les moins affectés par la corruption selon le fameux classement de Transparency International .Pour éviter d'en arriver à cette désastreuse et onéreuse extrémité, je me proposerais bien, Oh sans grandes prétentions du reste, de livrer au nouveau président Mr Mohamed Ould Abdel Aziz pas moins que la panacée universelle voire l'arme absolue anti-gabegique fruit de mes cogitations et divagations en la matière.Plutôt divagations que cogitations pour être plus clair et franc, mais soit et qu'à cela ne tienne.
°°«Solution finale-Endlösung»:un Goulag Saharien pour Moufcidines-gabegistes. 
Il me sera arrivé dans une de mes peu usuelles poussées d'enthousiasme de proposer au nouveau président une solution radicale certes, pour avoir déjà fait ses preuves en Sibérie sous l'impulsion expéditive et impitoyable de Béria le chef de la police politique soviétique, le NKVD.Ladite solution préconisait la création d'un « Goulag Saharien » pour le cantonnement et la rééducation de nos innombrables Moufcidines .Un peu à l'image du terrible « Archipel du goulag » si bien dépeint par l'écrivain dissident et prix Nobel Soljenitsyne qui en aura expérimenté les affres à ses dépens.Etant entendu que la charge du maintien des rigueurs disciplinaires au sein de ce bagne Saharien à même de reléguer dans la catégorie « villégiature » les Îles du Diable d'Henri Charrière alias Papillon, ce célèbre bagnard Montmartrois de Cayenne en Guyane, incomberait aux tortionnaires avérés de l'ex dictature de Mr Ould Taya.Un coup de génie vraiment que cette idée, «all in one», sachant que la fournaise des ardents simoun et harmattan Sahariens se chargerait de faire « le reste (sic) » aussi bien sinon mieux que le blizzard poudreux et glacial de la lointaine Sibérie.De quoi faire aussi oublier les terribles camps disciplinaires des "Bats d'Af" du Sahara Tunisien!D'autant plus que les températures seraient égales de part et d'autre, en valeur absolue en tout cas, + ou – 50°.Mais, à la réflexion, il me sera apparu que cette radicale « Solution finale-Endlösung » ne manquerait point de chagriner sur les bords certaines âmes sensibles, pas toutes cependant, de la CI.Et nous n'avons vraiment pas besoin de cela pour ne pas dire que nous nous en passerions bien volontiers carrément.Donc exit le Goulag Saharien et tant pis pour KGBéria, un de mes plus sinistres pseudonymes, en fait celui des cafardeux et mauvais jours, soit dit en passant.
°°Moralisation des razzias commises par les rezzous modernes de razzieurs au col blanc.
Penchons nous donc sur les autres éventuelles possibilités à même de venir à bout de ce phénomène de société très, voire trop dans l'air du temps que serait devenu le culte dérisoire de la gabegie.
J'en serai arrivé au terme de certaines de mes élucubrations et extrapolations à conclure que la gabegie endémique chez nous puiserait ses origines aux sources du passé de nos razzias et rezzous de « Et'hentit-vandalisme» encore magnifiés par nos griots et poètes contemporains même au 21ème siècle.Et puisque ces « mauvaises manies » sembleraient ancrées et quasiment inexpugnables tâchons d'en faire profiter tout le monde en les amarrant à une certaine équité distributive et collectiviste, faute de mieux.Cela étant, je n'irai point jusqu'à soutenir qu'il faille légaliser la gabegie-Vessad, en revanche je préconiserais volontiers, pince sans rire, la moralisation du pillage, ce paradoxe, comme le faisaient mes ancêtres Hassan qui arrosaient toute la tribu et ses dépendances de leurs libéralités gagnées à coups de razzias dévastatrices perpétrées par des rezzous surentraînés.Il s'agirait donc de transposer le collectivisme altruiste des razzieurs célébrés par Ould Endjartou et ses congénères à nos modernes razzieurs-Moufcidines au col blanc.Sans plus.Pour cela, il suffirait de prendre des dispositions légales imposant aux razzieurs-Moufcidines au col blanc de reverser 99,999% de leurs chapardages à leur tribu, village ou Edebay selon qu'ils soient dans l'ordre, arabo-bérbères, négro-mauritaniens ou Haratine.Dans ce cas de figure, les Moufcidines seraient devant 2 choix incontournables: primo choisir de reverser les 99,999% à leur clan d'extraction tout en empochant 0,001% du montant de leurs « exploits » ce qui devrait équivaloir à un salaire décent ou alors secundo, estimant que le jeu n'en vaudrait plus la chandelle, nos Moufcidines s'abstiendraient tout bonnement de piller les déniers publics en contrepartie de ce pourcentage de misère, la philanthropie et l'altruisme ne les étouffant pas encore.Enfin, l'argent n'ayant pas d'odeur, il serait d'à propos d'exiger de chaque "Moufcide en activité" la création dans sa région, l'animation et le financement d'une espèce de Kolkhose voire de kibboutz collectiviste au cas peu probable du rétablissement des RD avec Israël dont les conseils et l'expérience en la matière seraient très édifiants. à défaut de la défunte URSS.Mais enfin, nous n'en sommes pas encore là...
°°Retour à l'âge de la pierre et à l'économie de troc et abandon de l'échange monétaire.
Une autre solution consisterait à retourner à l'âge de la pierre en réadoptant le plus vieux et le plus simple système d'échanges soit l'économie de troc en faisant table rase de l'échange monétaire.Il irait de soi que l'Etat renoncerait dans ce cas à l'échange monétaire dont l'étalon ne serait autre que notre monnaie nationale l'Ouguiya objet de tant de convoitises et de pratiques gabegistes justement.Le retour à l'économie séculaire de troc serait d'autant plus concevable, réalisable et pratique que l'Ouguiya est déjà en soi une monnaie inconvertible donc inutile pour les paiements extérieurs.Par conséquent, notre commerce extérieur ne souffrirait point de cette démonétisation éventuelle car nous resterait toujours la possibilité de régler nos importations en nature:fer, poisson, pétrole, services, tourisme etc...contre denrées alimentaires et matériels d'équipement etc …Cette option impliquerait que toutes les transactions commerciales internes et externes s'accompliraient sur la base du système d'échange du troc au détriment des échanges monétaires.Et le plus sérieusement au monde cette fois ci, le troc est bel et bien de mise et utilisé de fait comme moyen d'échange  ou de paiement international.Vous aurez sans doute déjà deviné là où je voudrais bien en venir : en effet, il est beaucoup plus malaisé de détourner des sacs de riz, de blé, des bidons d'huile...etc que des sacs d'Ouguiya.Dans notre prochaine économie de troc, les Moufcidines auront à résoudre 3 grands et quasiment insurmontables challenges portant à la fois sur le volume, le poids et la visibilité des articles subtilisés.La première difficulté sera relative à la manutention des lourds sacs de riz, de blé de farine de 100kg, des fûts d'huile, des ballots de tissu, des médicaments etc..., le second non moins ardu défi porterait sur le volume soit l'entreposage des denrées détournées et le troisième et déterminant écueil ne serait rien moins que la visibilité aveuglante à cent lieux à la ronde de ces lourds et volumineux larcins.Admettez qu'il y aurait bien là de quoi en décourager plus d'un Moufcide, si zélé et coriace qu'il soit !Dernier détail et non des moindres, l'échange monétaire étant aboli les opérations et écritures comptables bancaires se feraient tout logiquement en nature.Aucune banque ne serait en mesure d'honorer concrètement ses engagements à l'égard d'un Moufcide ayant au crédit de son compte 10 000 sacs de riz ,100 000 bidons d'huile, 10 000 cartons de lait, 1000 000 de nos barils de pétrole, 20 4 fois 4, 500 000T de fer, 1000T de poulpe, 5000 chameaux, 200 tonnes  d'uranium juste découvert etc...Cela serait matériellement impossible pour les banques confrontées elles aussi aux problèmes de manutention et d'entreposage.Il va de soi que les banques étrangères ne seraient pas non plus intéressées par ces encombrantes et volumineuses transactions en nature, ce qui stopperait net l'évasion de nos capitaux à l'étranger.Autant alors dire que dans cette dernière perspective, nos richesses même inégalement partagées, "enrichiront" vraiment le pays au lieu de participer au boom de l'immobilier étranger ou à renflouer les banques off shore et autres sociétés écran.Eh oui, il m'est souvent arrivé d'être on ne peut plus sérieux tout au long de cet essai où le persiflage le disputerait à l'amère réalité, Hélas.

Conclusion:Si malgré tout aucun de mes remèdes susmentionnés ne se révélait efficace et concluant, il ne me resterait plus qu'à conseiller aux 95% de mes compatriotes exclus du «Système» d'émigrer voire de changer de nationalité pour laisser le pays aux mains et à l'usage exclusif des 5% de « Moufcidines veinards » bénéficiaires, pivots et animateurs du «Système».Voilà, c'était tout Mr le président./.

dimanche 8 novembre 2009

Les tâcherons aux abois de la HAINE RACIALE portent grotesquement plainte auprès de la police allemande contre KBG le militant antiraciste!


 OCVIDH  CRIDEM 
(Ou de l'arroseur arrosé!)

La nazillonnerie fanatique raciste de canalh.blogspot.com à court d'arguments et par moi confondue et humiliée urbi et orbi aura eu l'aplomb déplacé et l'infâmie désespérée mais pas déplacée du tout, pour lui seoir et passer comme un gant, d'adresser une ridicule plainte mensongère et désespérée contre moi à la police allemande.Ce faisant, ces racistes en seraient à espérer m'entraver ou m'intimider voire plus encore me créer des problèmes «judiciaires» de nature à m'occuper ou à refreiner ma détermination inébranlable de combattre toutes les formes de discrimination en Mauritanie dont ces nazillons sont les sinistres et emblématiques porte-étendards, entre autres.Qu'est-ce que ces fachos nazillons n'auront pas essayé avec moi, y compris plusieurs menaces de mort explicites et répétées ?N'eût été la gravité de leur forfaiture raciste cela prêterait presque à sourire: "des nazillons portant plainte auprès de la police de l'Allemagne dénazifiée".Ca, il faudrait y penser et surtout le faire comme cette engeance qui n'en est pas à une "nazillonnade" raciste près avec moi !Mais, ils en seront bien évidemment pour leurs frais, tellement ces racistes sommaires manquent de crédibilité et le premier employé local de l'ambassade de la RFA à Nouakchott n'aurait aucune peine à établir leur mauvaise foi vénale et aussi venimeuse que la haine raciale qui les ronge à l'image de l'oxydation du fer.Ridicule, triste et attristant!
Après avoir insulté copieusement la race noire (ici) (là aussi) (tjrs ici) (encore ici) etc....la mienne, 20 longs mois durant avec force vociférations imprononçables, obscènes et pornographiques, les nazillons de ce forum tombé in fine dans l'escarcelle des zélateurs et prosélytes de la haine raciale verraient en moi non plus un adversaire mais bien plutôt un ennemi NOIR mortel, surmotivé et surtout à l'efficacité dévastatrice et létale au sein de leurs rangs soudés et coalisés.Menace d'autant plus inquiétante que je serai parvenu à maintes reprises à mettre en échec leur grand-messe raciste, d'où leur insensée initiative prise en désespoir de cause, faute de mieux.Quitte à se ridiculiser scandaleusement une énième fois sur le net.L'avanie est leur seconde nature raciste en fait et à l'impossible nul n'est tenu.Surtout pas les désaxés ignares de la nazillonnerie!
Le plus grotesque dans cette « plainte-boomerang » serait que ses nazillons éculés d'un autre âge m'imputent exactement les graves tares et manquements à la morale, à la pudeur et à la bienséance bien caractéristiques et label exclusif de ce Klu Klux Klan Saharien aux abois, éructant de haine gratuite et à la dérive pour avoir été démasqué par mes oeuvres.Relayé que je fus généreusement et solidairement par le concert indigné de tout ce que compterait le pays de médias crédibles dédiés à la défense des Droits de l'Homme et à la lutte contre le racisme pour une Mauritanie plus juste, égalitaire et démocratique justement.
Raviver et entretenir la fournaise de triste mémoire du racisme et des pogroms, voici le fond de commerce monopolistique, misérable gagne-croûte et unique point à l'ordre du jour de l'agenda de ces marchands de la haine raciale comme d'autres se feraient marchands de canons et de la mort tout banalement.Cette action désespérée établirait on ne peut plus clairement la profonde misère, le désespoir, le désarroi et le naufrage collectif de cette bande discréditée de racistes nus comme un ver puisque tirés du cyberanonymat protecteur, livrés au grand jour à l'opprobre unanime et finalement acculés dans leurs derniers haineux retranchements.
Il est bien connu que toutes les banqueroutes et déroutes commerciales conduisent bien souvent ceux qui en sont frappés, à l'image des racistes de cette officine haineuse, au suicide.Le désespoir quasi suicidaire, ridicule et risible réverbéré par cette inconsidérée et inconséquente initiative qui leur pétera comme un boomerang à plein la tronche raciste établirait si besoin en était encore combien j'aurais fait mouche en blessant à mort la bête immonde agonisante, expirant ses derniers râles avant de rendre l'âme.Indice que je serais bien sur la bonne voie avec la bonne méthode et les bonnes armes aussi.Et nous autres soldats de la cause antiraciste et des Droits de l'Homme ne sommes pas près de nous arrêter en si bon chemin.Enfin, on y est presque avec cette échoppe raciste en tout cas qu'est canalh.blogspot.com!!
Par conséquent et tout logiquement et moralement, je demanderais bien en retour aux autorités compétentes mauritaniennes de NEUTRALISER dans les meilleurs délais possibles cette métastase raciste identifiée, beyond any reasonable doubts, pour éviter sa duplication éventuelle comme une traînée de poudre dans le tissu social encore sain.Et cela en appliquant les dispositions pénales dont sont passibles les promoteurs et prosélytes du racisme et de l'incitation à la haine raciale comme les tâcherons de la nazillonnerie de cette officine dédiée au culte du RACISME primaire, sommaire, rustre et fruste.
La preuve qu'ils auront bel et bien été déséquilibrés voire carrément désarçonnés par mon juste et inattaquable argumentaire antiraciste, leur dernière grotesque et grossière trouvaille initiée contre Khalil Balla Gueye (moi) qui se voudrait aussi inlassable et bon « chasseur de racistes » que Simon Wiesenthal était dévoué expert « chasseur de nazis ».Sans mentionner leurs hackings frénétiques et hystériques contre mon blog et mes messageries, « rund um die Uhr »!En fait, ces racistes se débattent et se démènent dans la nasse dans laquelle je serai parvenu à les piéger à force de tenacité et de rigueur morale et intellectuelle comme des naufragés cherchant en vain, à l'aveuglette voire au petit bonheur la chance une dernière bouée de sauvetage.Et ils ne sont pas près de l'avoir trouvée, loin s'en faut du reste.Que dire devant tant de flétrissure avilissante et à fendre presque le coeur ?  Oui que dire, sinon autant en emportent le simoun et l'harmattan Sahariens bien de chez nous, la Mauritanie!!
NB:La « plainte-boomerang » aurait été rédigée dans un pitoyable allemand par l'un des plus virulents hardliners racistes et capos-nazillons-en-chef sanhaji après délibération à l'unanimité du jury des tâcherons de la haine raciale de Canalh .En effet ladite "plainte-boomerang" est signée collectivement par "les modérateurs du forum (pluriel)" soit (Die Moderatoren von Canalh.blogspot.com) dont, comme avec toute "Société secrète", seul Dieu connaîtrait le nombre réel supérieur à 2 pour sûr toutefois!!

Voici ci bas, ladite « plainte-boomerang » écrite dans un charabia allemand comme ne saurait le faire que des racistes en PERDITION!
Sehr geehrte Herrschaften,
Erlauben Sie uns Ihnen mitzuteilen, dass unser Forum namens Canalh.blogspot.com in einer schwierigen Lage sich zur Zeit befindet, wegen des unerhörten Benehmens von Herrn Khalil Balla Gueye wohnhaft in Düsseldorf.
 Dieses Forum ist ein Treffpunkt für einige mauretanische Intellektuelle, wo über Politik und Kultur diskutiert wird.
 Herr Gueye war am Anfang ganz in Ordnung und hatte sich korrekt benommen wie alle an dieser Initiative teilnehmenden Intellektuellen.
 Seit ein Paar Monat hat sich allerdings die Lage geändert wo Herr Gueye auf systematische und beschämende Art und Weise ALLE beleidigt (Teilnehmer und nicht Teilnehmer) und wo Geschichten über Sex und alles andere als die Themen die im Forum diskutiert werden laufend von Herr Gueye im Forum geschmissen werden.
 Dadurch ist das Forum UNBESUCHBAR geworden und wir haben Herrn Gueye darum gebeten nicht mehr teilzunehmen da alle von ihm gestört werden.
 Er versprach mehrmals endgültig Abschied zu nehmen, was aber nicht geschah.
 Das Forum ist seither ständig unter Moderation, was natürlich eine Art Freiheitseinschränkung für die Teilnehmer bedeutet und das obwohl das Forum eins der wenigen Forums derart in Mauretanien wo keine Zensur praktiziert wird.
 Wir bitten Sie also darum uns zu helfen nicht mehr von Herrn Gueye gestört zu werden. Dafür zählen wir natürlich auf Ihr Verständnis als Polizei eines demokratischen Staats wo das Prinzip „die Freiheit von jedem Hört auf wo die Freiheit der anderen anfängt „ tatsächlich praktiziert wird.
 Die Moderatoren von Canalh.blogspot.com

mercredi 4 novembre 2009

Un ancien diplomate mauritanien répond à un ancien ambassadeur français.


Dans une note publiée par le site Taqadoumy sous le titre «Visite d'Aziz à Paris :un diplomate français alerte Sarkozy» qu'il aura adressée au président français par le truchement de son directeur de cabinet le préfet Christian Frémont qui serait aussi, à l'en croire, une de ses vieilles relations, Mr Bertrand Fessard de Foucault aura cru bon de « briefer » ou de « débriefer » le président Sarkozy, on ne saurait trop plus vraiment dire au juste lequel des procédés.Ce faisant, notre ami ex-diplomate se serait proposé de mettre le président français en condition ou « en situation », comme aurait dit Sartre, de mieux appréhender les méandres sinueux de la mentalité et de la politique mauritaniennes (sic).Mentalité et culture politiques, assurément aussi impénétrables que les voies du Seigneur, pour parler comme le fervent et dévot croyant, mon ami, notre ami à tous Ould Kaije Enessrani, son pseudonyme mauritanien.Et ce faisant, Mr Fessard de Foucault aura, non sans quelque assurance péremptoire, décrété d'un trait de plume et je le cite que : "..Nos amis mauritaniens sont d’accueil plus que d’initiative, mais excellents pour la mission et le travail commun...(pdf)".Merci pour le compliment, cher ami et confrère.
A supposer que ladite note soit effectivement parvenue à son destinataire et que le président Sarkozy ait eu le temps et surtout la patience de lire cette missive aux allures « savantes et ésotériques», ce n'en serait pour autant et toujours pas moins qu'une bien originale façon de la part de Mr l'ambassadeur de souhaiter la bienvenue en terre de France à la délégation présidentielle mauritanienne venue dans l'espoir de consacrer la normalisation des relations mauritano-françaises post putsch et élections.Passe encore, et là ne serait point l'objet de ma réponse ci, car même en projet de démocratie à défaut de démocratie achevée, tout Mauritanien y compris d'adoption comme notre ami Mr Ould Kaije Enessrani aurait bien le droit de professer les opinions politiques qu'il jugerait appropriées.
les éventuels griefs que je m'en vais imputer à mon collègue ancien diplomate comme moi, porteraient tant sur le fond d'abord que la forme de sa démarche, ensuite.Ce disant, je ne lui apprendrai sûrement pas grand chose pour lui avoir déjà fait savoir ce que j'aurai pensé de son initiative, fut-elle fort probablement sans lendemains.En effet, il ne serait à craindre que le très bcbg ex-maire de tous les snobs de Neuilly Mr Sarkozy devenu président de tous les snobs de France et de Navarre ferait plus volontiers la revue des magazines « people » en compagnie de sa très « people » et médiatique épouse Carla Bruni plutôt que de sécher sur des notes ardues, doctes et aux prétentions que la modestie n'étouffe point, du genre justement de celle commise par mon confrère Mr Fessard de Foucault.
To make a long story short, j'aurai voulu tout banalement mettre en garde notre très cher ami Ould Kaije Enassrani contre certaines tentations fort abordables, confortables, erronées et surannées pour être passées de mode partout jusqu 'en Occident aussi, consistant à appliquer des poncifs ready made pour expliquer les complexes culture et mentalité collectives d'un peuple ou d'une civilisation donnés.Ces précautions à observer dans l'élaboration de tout schéma d'explication socio-politique voire en tout carrément vaudraient pour tous les pays, peuples et cultures et il n'y aurait vraiment guère de raisons valables à ce que la Mauritanie, son peuple et sa culture y dérogeassent.Ce nous semblerait bien couler de source.Normal.Comme le dit le dicton « il faudrait toujours tourner la langue 7 fois avant de parler ».
Par conséquent, les jugements de valeur hâtifs et réducteurs de notre ami mauritanophile cependant, mais toujours rivé voire scotché au passé immédiat post-colonial, auraient pu induire en erreur les décideurs politiques bien contemporains et modernes ceux là de son pays y compris le très pourtant « in et branché  pour ne pas dire chébran , sic» président Sarkozy et tout cela au grand préjudice éventuel de la Mauritanie.Il y eut eu vraiment de quoi faire se hérisser les poils de nombre de nos compatriotes pour moins que ça!D'ailleurs, certains parmi eux n'auront point manqué l'occasion pour se signaler énergiquement à l'attention de Mr Fessard de Foucault et cela, hélas, de manière « moins diplomatique et onctueuse » que le style délibérément maniéré et policé .par moi imprimé à cette mise au point, faute de mieux.Mais soit, ce qui est dit est dit et ce qui est fait est fait.Regrets seulement.
Cela dit, et en tant que confrère et peut être bien ami aussi, j'en serais vraiment à souhaiter que le Mauritanien de coeur et d'adoption Mr Ould Kaije Enessrani ne prêterait plus à l'avenir le flanc aussi facilement à ce genre de  déchaînements intempestifs , sachant encore une fois qu'il serait, à n'en pas douter, un grand amoureux de la Mauritanie.Pour ce faire, il lui suffirait tout simplement de faire sur lui même l'effort de se départir de certaines conceptions sommaires, primaires voire primitivistes bien ancrées en lui comme aurait pu dire l'ethnologue C.Lévi-Strauss décédé hier seulement à l'âge de cent ans et dont je ne saurais trop lui recommander de lire ou de relire l'ouvrage « Tristes tropiques », pendant que nous y sommes.Il se lit agréablement, presque comme le roman « Goncourable » qu'il aurait pu être à en croire certains jurés de ce prix littéraire.Lecture qui l'aurait peut-être aidé à relativiser un peu plus ses vérités décrétées et quasi transcendantes au sujet de notre pays.Sait-on jamais?Cela m'épargnerait aussi la corvée et la peine de lui adresser une 3ème mercuriale amicale toutefois, en moins d'un mois, n'ayant pas que ça à faire vraiment ni le coeur à l'ouvrage.
Par ailleurs, et ce ne serait toujours qu'un conseil d'ami là aussi, qu'il veille surtout à l'avenir, avant d'écrire ses notes adressées à Sarkozy voire au pape, car je le sais très bon croyant et chrétien, de s'éloigner de la promiscuité des volutes de fumée nocives exhalées par notre ami commun J-La-Pipe, ce « chain smoker ».Il est bien connu que la fumée dégagée par les cigarettes ou les pipes, c'est kif kif, nuit gravement à la santé et il n'aurait vraiment pas besoin de cela à son âge.Pas plus que nous autres, du reste.Enfin, pour ce qui est de mes griefs sur la forme, j'aurais trouvé que la méthode plutôt originale, un doux euphémisme..., empruntée par notre ami pour "présenter" notre pays au président Sarkozy à ce moment précis et décisif aura été fort discourtoise et cavalière, et cela très lapidairement sans vraiment insister outre mesure là dessus.
En conclusion, cher Mr Fessard de Foucault, vous aurez sûrement remarqué que je n'aurai à aucun moment rien écrit encore dans ce texte pour soutenir mordicus, comme de logiquement fort prévisible, que notre peuple, toutes composantes confondues, est bel et bien d'initiative et entreprenant rien que pour avoir rayonné au delà des mers, en Espagne jusqu'aux confins de votre France justement et en Afrique subsaharienne aussi islamisée par nos royaumes noirs, entre autres.Si je ne m'y suis point essayé, c'est que cela m'aura semblé aller de soi, presque une tautologie, tout banalement.Voilà./.
Confraternellement, Khalil Balla Gueye-Düsseldorf.
NB: »bcbg »=bon chic bon genre. / « chébran »= branché en Verlan.

lundi 2 novembre 2009

Les nazillons racistes hystériques de Canalh reviennent à la charge en vandalisant en règle le blog!

 Liens: Ocvidh  Flamnet Avomm

AVIS AUX VISITEURS!
VEUILLEZ N'UTILISER QUE LE NAVIGATEUR FIREFOX POUR ACCEDER AU BLOG ORIGINAL OU A SES FEEDS-RSS ORIGINAUX , SVP!

EN EFFET, IL SE TROUVE QUE LES NAZILLONS HACKERS RACISTES  auront saccagé le blog mis sens dessus sens dessous Le tout secondé par une escouade de RACISTES tous plus ignares, affairistes et cupides les uns que les autres et de beaucoup d'autres "soldats et kapos" mentionnés dans l'article effacé .Cette engeance pataugeant dans les entrailles de la flétrissure serait donc revenue à la CHARGE et aura vandalisé le blog à satiété en effaçant et sabotant à volonté.Ils s'en seront donnés à coeur joie oomme il siérait bien aux vandales racistes rugissant en crachant le feu et la haine qu'ils n'auront cessé d'être leur piteuse et gueuse vie durant.Les HORDES HUNNIQUES d'ATTILA NE SE SERAIENT GUERE COMPORTEES AUTREMENT!

Normal, ils sont racistes, ignares et IRRESPONSABLES, à l'impossible nul n'est tenu !Et puis quand on a osé vociférer comme ils l'ont fait maintes fois URBI et ORBI cette énormité tétanisante et glaçante faisant que "le plus beau jour de leur misérable vie n'aura été rien d'autre qu'un certain funeste 28 Novembre 1990 où 28 martyrs militaires négro-mauritaniens auront été lâchement pendus à INAL par leurs frères d'armes", plus rien ne serait vraiment impossible ni inconcevable dans l'HORREUR.Dieu et Diagana Abdoulaye de Kassataya, horrifié et indigné, me sont témoins que ces misérables racistes l'auront martelé à outrance sur leur blog attitré canalh.blogspot.com . D'où le SACERDOCE quasi sacralisé que j'aurai pris sur moi et rien que pour les empêcher de nuire encore une fois en rallumant leur obsessionnelle fournaise dantesque de la haine raciale.Leur unique raison d'être en fait.Et dire que certains tartuffes parmi ce Klu Klux Klan Saharien se parent publiquement des atours de la moralité et de la défense des Droits de l'homme sous le couvert de l'hypocrisie d'une jactance de façade ressassée qui ne tromperait plus personne!Scandaleux que tout ça, les mots me manqueraient presque pour le dire!


Pour en savoir plus veuillez vous référer aux articles désormais disponibles et accessibles seulement avec le navigateur Firefox.La version EXPLORER ayant été littéralement vandalisée par les nazillons racistes coalisés précités.

A noter aussi que l'article "Aziz, Kouchner, Guéant, Bourgi et diplomatie parallèle"écrit au sujet de la dernière visite officielle du président Ould Abdel Aziz en France et largement repris par la presse internationale pour avoir quasiment fait le tour du monde aura été furieusement effacé par la meute raciste de Canalh.Il ne serait par conséquent plus accessible par Explorer, ce navigateur le plus utilisé par les internautes.
Voici ci bas, entre autres, le dernier des articles effacés par ces malpropres incultes et cumulant tous les défauts et vices de la terre y compris l'homosexualité s'agissant de nombre de leurs "LEADERS RACISTES", hommes et femmes, enfin, s'il serait permis d'ainsi évoquer le 3ème SEXE de la HONTE:
Publié par Khalil Balla Gueye Vox Populi à l'adresse 11/02/2009 09:22:00 PM
 *******************************************************************************

vendredi 30 octobre 2009

Suspension des publications du blog suite aux hackings hystériques des racistes de Canalh et tutti quanti!
**********************************************************************************
ORIGINAL accessible avec Firefox seulement, svp.
vendredi 30 octobre 2009
Suspension des publications du blog suite aux hackings hystériques des racistes de Canalh et tutti quanti!
Dédicace:
LIENS: Ocvidh Flamnet Avomm Boolumbal Foex-Good
Sous les feux croisés des HACKINGS, incessants, convergents, frénétiques et quasi hystériques planifiés et orchestrés par les personnes ou groupes d'ndividus ci bas mentionnés, rendant de ce fait toute publication ou effort de reflexion quasi impossibles, l'animateur et propriétaire du blog voxpopuli-kbg.blogspot.com que je suis se voit, hélas, contraint de suspendre sine die toutes publications éventuelles.Et cela jusqu'à occurrence de conditions optimales permettant la reprise de mes contributions impartiales, désintéressées et sincères au débat national pour une Mauritanie plus juste, démocratique et enfin réconciliée avec elle même.Merci de votre compréhension et de votre fidélité de plus en plus croîssante et à très bientôt dans les meilleurs délais possibles.InchaAllah.
Liste des auteurs et commanditaires de ces hackings et veilles de garde intercontinentales:
1)La clique des cyberacistes par moi démasqués urbi et orbi ayant fait main basse sur le blog-forum canalh.blogspot.com avant de l'avoir transformé en promontoire et déversoir de leur trop-plein d'incitation à la haine raciale.Pas moins que cela! Et cela au point d'avoir fait le vide autour d'eux comme "l'agent orange" ce puissant désherbant utilisé par les US au Viet Nam à côté du napalm incendiaire:tous les intellectuels respectables le réalisant auront déserté ce blog-forum tombé sous la férule du prosélytisme raciste le plus fruste, rustre et primaire.
2)La clique ou le club des « Gays racistes » dont la marginalité doublée de racisme m'aura inspiré l'article «De l'atypique relation "Gay-Racisme" dans le monde et en Mauritanie» .A noter qu'au sein de ce dernier groupe exclusivement sexiste et raciste, il y aurait lieu de souligner l'existence de gays racistes de droite comme de gauche voire d'extrême gauche, suivez mon regard et ce n'aura pas été une figure de style.En fait, les "Gays racistes" constituent l'ossature et le fer de lance des troupes de choc racistes du blog canalh.blogspot.com précité.Cette jonction serait bonne à préciser et à savoir et je m'y connais humblement pour avoir été à l'origine de la confusion de cet "Opus Dei raciste" tapi dans les plis et replis du cyberacisme drapé du cyberanonymat le plus sommaire et virulent !

CONCLUSION:
Par conséquent et à moins que le nouveau pouvoir ne se révèle être à son tour une véritable pétaudière comme le précédent, je m'en référerais bien aux autorités compétentes pour m'aider à contenir la déferlante raciste blessée à mort mais loin de rendre l'âme encore.La preuve! Comment donc? Simple, car tout seul je n'y arriverais point et à l'impossible nul n'est tenu et pourtant ce serait à portée de main :il suffirait d'appliquer la loi et notamment ses DISPOSITIONS PENALES encourues pour RACISME et / ou INCITATION A LA HAINE RACIALE !! Et je me chargerai avec l'aide de toutes les bonnes volontés de tenir en échec cette conspiration disproportionnée quant aux moyens humains et techniques mobilisés et aux motivations bien diverses mais visant TOUTES un seul et même ignoble OBJECTIF :"réduire au silence l'un des rares médias objectifs et de qualité animé par un intellectuel indépendant, désintéressé et impartial puisque inclassable dans aucun cadre partisan connu".En fait le seul cadre partisan que je me sois jamais reconnu de toute ma vie ne serait pas moins que celui de la Mauritanie.Et la devise du blog ne laisserait aucun doute là dessus aussi : "Juste pour donner un sens à cette brève et évanescente vie.LiLahi we li el Watan.Sans plus!KBG."
Enfin, j'en appellerais aussi à tous les intellectuels soucieux d'exorciser les démons létaux du passé à se joindre à moi pour assener le coup de grâce à la "bête immonde" sur le point de rendre l'âme toute acculée qu'elle serait dans ses derniers retranchements!
PS et NB:Est-il besoin d'insister outre mesure sur les préjudices matériels donc financiers que cette engeance raciste bigarrée coalisée m'aura occasionnés sous forme de 4 ORDINATEURS mis hors d'usage en UN AN seulement à coups de virus et autres vacheries électroniques de destruction systématique sciemment inoculés !Même un ordinateur flambant neuf à usage scolaire, didactique et ludique pour mes enfants n'aura pas été épargné :envoyé par le fond, à la cave après 3 jours de service seulement, comme les autres !Ce serait donc cela "l'argumentaire politico-intellectuel convaincant (sic)" de ce margouillis innommable?Hacker les enfants et détruire leur PC scolaire?On aura assurément tout vu avec ces racistes sans scrupules ni pudeur et à court d'arguments .Et pour cause donc!!


NBis :Allez donc savoir pourquoi LM le 1èr proprio du blog aurait jeté l'éponge en se faisant "rectifier" par maata selon les propres termes de ce dernier ?Et juste après, comme par hasard, les hackings et les agressions ordurières, racistes à mon adresse et à celle des négro-mauritaniens en général auront refleuri pour atteindre des pics de virulence et d'IMPUNITE quasiment jamais égalés!A certains moment carrément un BLANC-SEING, certains étaient même récompensés et félicités ouvertement pour leurs déjections verbales racistes!Et puisque ces pauvres loustics vociférants et cupides de service sont aussi affriandables que des marmots le seraient avec des sucreries, ce fut la ruée vers l'innovation ordurière et les insultes racistes et pornographiques les plus indécentes et imprononçables fusaient de toutes parts et paradaient fièrement auprès de mes interventions d'analyse politique en guise de toute "contradiction".D'où, tout logiquement, une énième riposte conséquente et appropriée de ma part pour dénoncer de telles énormités racistes, outrancières, outrageuses et anachroniques proférées envers ma race et moi, la suite vous la connaissez..., elle continue toujours...du reste...
Je vous remercie, Khalil Balla Gueye-Düsseldorf.

Publié par Khalil Balla Gueye Vox Populi à l'adresse 10/30/2009 11:42:00 AM **********************************************

Aziz, Kouchner, Guéant, Bourgi et diplomatie parallèle.

A en croire l'hébdomadaire de BBY « Jeune Afrique » le président Mohamed Ould Abdel Aziz effectuant sa première visite officielle en France ce lundi même 26-10-2009 aurait privilégié de partager la convivialité de la frugale table du ministre de la coopération Mr A.Joyandet flanqué du « clone dupliqué de Foccart » le Franco-Sénégalo-Libanais Bourgi et de, cerise sur le gâteau, Mr Guéant SG de l'Elysée l'un des « sherpas » à tout faire attitrés du président Français à l'image de Guaino, cet autre du sérail et auteur du fameux très controversé discours de Dakar de Sarkozy.Le président Ould Abdel Aziz aurait fait ce choix, dit-on, quitte à renoncer à un sûrement autrement plus fastueux et somptueux dîner organisé par le Quai d'Orsay et déjà fermement prévu pourtant dans l'agenda du Ministre Français des AE Mr Bernard Kouchner, de longue date.

Si cette nouvelle venait à se confirmer, la couleuvre resterait longtemps encore en travers de la gorge de ce dernier et de son département le MAE.Autant dire tout de suite que son Ministère des Affaires Etrangères viendrait d'essuyer ce faisant un cinglant camouflet dans le « casse-pipe » en sourdine qui ne dirait toujours pas son nom l'opposant aux nouveaux hérauts de la diplomatie parallèle, hôtes de la table sur laquelle le chef de l'Etat Mauritanien aurait finalement jeté son dévolu.Vraiment mortifiant pour le MAE Français que tout ça! Le «changement de programme pas si anodin que ça» opéré par le président Ould Abdel Aziz risquerait bien de faire date dans les annales de la diplomatie Française et de ses nouveaux infléchissements. gravés à coups de fines retouches feutrées et indiscernables voire carrément à coups de pique souterrains des fois.

Pour sûr que les médias spécialisés ne seraient pas non plus en reste pour relever ce «nouveau tournant Elyséen» imprimé à la politique africaine de la France, la frugalité des « goûts gastronomiques (sic)» du président venu du Sahara désertique aidant !Normal, nous autres austères nomades n'avons que faire des dorures et lambris du Quai d'Orsay.Simple instinct grégaire de survie et pragmatisme atavique, la vie dans le désert vous en laisse de ces ficelles, sans plus.

Cela dit, et toujours à en croire la nouvelle de l'annulation par le président Ould Abdel Aziz de son dîner offert par le MAE Français rapportée par «Jeune Afrique», il semblerait bien que la « diplomatie parallèle » serait en passe de prendre de l'ascendant sur le MAE et la diplomatie classique Française dans le traitement des affaires africaines, pour le moins. «La guerre des officines» qui couvait jusqu'à présent semblerait désormais bien ouverte au grand jour quoiqu'à fleurets mouchetés encore.

Et compte tenu du tempérament pragmatique et peu porté sur le formel et le formalisme du président Sarkozy, il ne serait point surprenant que le camp de la «cellule diplomatique africaine de l'Elysée» ultimement réincarnée et ressuscitée et que tout le monde croyait enterrée avec J.Foccart l'emportât in fine en se faisant un nouveau karma diplomatique.Autrement dit le club des Guéant, Bourgi, Joyandet et les autres...Nous n'y sommes pour rien, nous autres Mauritaniens, après tout ce n'est pas notre tasse de thé et ne nous regarderait point, du reste.


Alors, au président Ould Abdel Aziz d'ensuite savoir tirer le maximum de «marrons du feu» de ces rivalités Franco-françaises.Ce qu'il semblerait avoir parfaitement bien compris en se décommandant sans ménagements excessifs auprès de ses hôtes du Ministère des AE Français qui n'auraient visiblement plus de véritable emprise sur les affaires africaines ou qui seraient sérieusement en perte de vitesse. à tout le moins.Il est bien connu qu'on ne prêterait qu'aux riches.Bien et habilement joué de la part du tout nouveau président Ould Abdel Aziz .En effet, iil faudrait savoir rester pragmatique en tout : l'efficacité d'abord, les formes ensuite.That's the way it is en ce monde désormais, y compris et surtout en diplomatie aussi!./.